Résultats semi Cancale St Malo

Publié le

Les coureurs du groupe running se sont bien comportés au semi marathon de Cancale-St Malo ce dimanche. De bonnes performances ont été réalisées et pour certains record personnel. Félicitations à tous ! Voici leurs résultats :

- Jean Charles Couturier : 1h41

- Valérie Martin : 1h49 (réel 1h47)

- Régine Letourneur-Saudubray : 1h50

- Aline Boyère : 1h53 (réel 1h52)

- Jean Marc Ory et Christian Horeau : 1h54 (réel 1h51)

- Florence Moreau : 1h57 (réel 1h56)

- Marc Varlet : 2h18 (réel 2h16)

et quelques photos qui m'ont été communiquées

Voici la course vécue de l'intérieur par Marc :

"La veille au soir, Christian, Jean Marc et moi avions analysé le parcours :
1ères côtes sérieuses aux 8ème et 9ème km.
Grande descente au 13ème km suivi d’un trajet plat puis grandes côtes au 15ème et 16ème km.
Ensuite les difficultés seront dernières nous…

Le jour J, nous nous sommes rendus au point de départ en marche rapide, ce qui nous a permis de nous échauffer sans nous mettre dans le rouge.
Nous avons regroupé nos affaires pour les mettre dans la navette, prendre une photo avant le départ.
Un peu d’échauffement supplémentaire à une allure faible… Nous étions prêts pour le départ.

La course s’est très bien déroulée pour ma part. J’ai résisté à la tentation d’aller vite sur les premiers kilomètres. Les personnes qui nous doublent nous donne cette envie d’accélérer. J’ai regardé ma montre pour ne pas dépasser l’allure que je m’étais fixé.

10ème km en 1h01 (objectif : 1h05) sans avoir eu à forcer : J’étais content.
Monter les points importants que nous avions analysés se sont très bien passés.
Au 17ème et 18ème km j’avais vraiment la pêche et j’ai commencé à monter l’allure. Je me sentais très bien.

Mais c’était sans compter sur le 18ème et 19ème km qui présentent deux montées consécutives que nous n’avions pas analysées la veille.
J’ai été surpris de les découvrir.
La première, beaucoup de participants l’ont monté en marchant. Pour ma part, je l’ai monté sans vraiment de difficultés.
Par contre, la suivant, celle du 19ème, un véritable mur : J’ai continué à courir mais mon allure était vraiment très faible. Je suis sûr que j’aurais pu la monter plus rapidement en marchant.

Après cette montée, que du bonheur, beaucoup d’encouragements de la part du public, la ligne d’arrivée qui se présentait.
Je doublais quels participants qui n’en pouvaient plus (après la dernière côte).
Un coureur m’a doublé. Je me suis dit : ‘Ah non’. J’ai accéléré, je l’ai dépassé et donner toutes mes dernières forces pour passer la ligne.
Sur ce moment-là, j’ai entendu des personnes qui criaient mon prénom. Sur le coup, j’ai été surpris. J’ai cherché qui cela pouvaient t’être.
C’était Françoise qui avaient commencé à crier, rejoins par toutes les personnes autour d’elle.

Superbe ambi
ance, beau parcours avec de nombreuses vues sur les côtes maritimes, la mer, les paysages, très beau temps, bonne organisation.
Que des bons souvenirs, que du bonheur". Marc Varlet

Marc, Christian et Jean-Marc (avant la course) puis avec Florence Moreau (après la course)
Marc, Christian et Jean-Marc (avant la course) puis avec Florence Moreau (après la course)
Marc, Christian et Jean-Marc (avant la course) puis avec Florence Moreau (après la course)
Marc, Christian et Jean-Marc (avant la course) puis avec Florence Moreau (après la course)

Marc, Christian et Jean-Marc (avant la course) puis avec Florence Moreau (après la course)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article